VAN G. : A GENOUX, SALOPE !

 

“Ad Fundum, zwijn !” (collage, 2011)

P.S. : all episodes available 4 free on YT (tags : QAF US)

http://www.xvideos.com/video193188/the_young_priest (!!! 18 + !!!)

Alors que, dans le cadre de la pédophilie ecclésiale structurelle mise au jour,…

… de plus en pus de Belges demandent que leur nom soit rayé du registre des baptêmes, lesquels permettent à l’Eglise catholique de pavoiser fallacieusement quant à son nombre supposé de “fidèles”, le viol de dizaines d’enfants par des porteurs de chasuble ne revêt-il pas, dans une institution qui, par principe, viole consciemment et systématiquement, par l’entremise du baptême, le libre arbitre de milliers de nourissons, un caractère immanent ?…

Et voici une autre question en prime : est-il moralement nécessaire, pour un individu baptisé contre son gré (un acte qui n’impliquait de sa part aucun engagement moral) de demander à être “débaptisé”, ou sont-ce les paramètres, intrinsèquement pervers, de décompte d’âmes prétendument catholiques qu’il siérait de revoir ? Curieusement, il n’est plus trop fait référence, ces jours-ci, à l’impôt dédié

Ne serait-il pas temps, en outre, de réintroduire dans nos sociétés égoïsto-nihilistes quelque empathie ? Une telle empathie ne permettrait-elle, en effet, de se rendre compte que le rituel malsain du baptême tel qu’aujourd’hui conçu n’est rien d’autre, pour les pauvres gosses à l’agonie, qu’une source de cauchemars ???

Le moment n’est-il pas venu, enfin, de dissocier une fois pour toutes croyance et foi d’Eglise ? Le berger auquel se réfère le troupeau catholique prônait-il le questionnement métaphysique ou les diktats totalitaires ? L’Eglise, dès sa conception, n’est-elle pas qu’une OPA sur une com’ alternative (pour l’époque) destinée à fonder une puissante multinationale à vocation hégémonique ? Et pourquoi, aujourd’hui, les papes, lorsqu’ils passent de vie à trépas, ne se font-ils plus crucifier tête en bas, comme, jadis, Satan et Pierre ?…

“Hij blijft tenslotte een collega-bisschop en ik bid voor hem”…

“IT’S JUST ME AGAINST DA WORLD, BABY” ()o()

Qu’est-ce qui, de “autre” et “différent”, est le plus important ?

LEONARD, Bouffon !… Ton boss à poil dans une tournante !

Ainsi, quelques semaines à peine après la publication du rapport fracassant qui a mis en évidence la pédophilie structurelle qui règne (régnait ?) au sein de la détestable institution dont il est chez nous le principal représentant de commerce, voici que Léonard, ce trou de cul impénitent, considère opportun, une fois encore, de théoriser sur les muqueuses. C’est donc reparti : pourquoi, en effet, bouder une stratégie de communication diversive si bien rodée ?

Mais comment diable faire comprendre à tous ces Ratzinger, ces Léonard, ainsi qu’à leurs abjects séides, tous des cas d’école en matière de refoulement pervers – ma voisine ou moi avons-nous jamais mandaté quelque répugnant évêque pour s’occuper de ce qu’elle fait de sa chatte, ou moi de ma bite ? – que dans un pays auquel l’hypocrisie du préchi, précha bien-pensant a donné la nausée, n’en déplaise au nazillon nostalgique Sauwens et à ses phalanges de l’ordre catho, un pays dont les élus pourraient, dès qu’ils auront repris leurs esprits, supprimer ou modifier structurellement le financement public d’un culte moribond qui n’a pas respecté son cahier de charges – à charge, alors, pour la Banque du Vatican, de recourir à ses connexions mafieuses afin d’assurer la pérennité du business – il est crucialement dans l’intérêt des suppôts de Pierre de fermer enfin leur gueule puante, remplie à ras bord de cyniques vomissures verbales projetées avec aplomb et condescendance à la figure des plus faibles, et de diktats antédiluviens assénés à la manière d’un mainate, mais dont jamais n’émane la moindre compréhension, la moindre compassion ?…

cette compassion qui leur permettrait de comprendre (“intelligere”, en latin), d’être réceptif à la douleur humaine (non pour l’exalter, mais pour la combattre !), plutôt que de claironner, du haut de leur tour de vitraux, toutes sortes d’injonctions surréalistes, déplacées, surannées, irrespectueuses et despotiques !

D’où cette seconde question, plus fondamentale encore : comment rompre une fois pour toutes avec ce germe de fascisme qu’est et qu’a toujours été la machine catholique ? Car si la tolérance est une saine vertu, Léonard & Co l’ont rudement mise à l’épreuve (1). Après tout, Dieu est-Il Amour ou n’est-Il qu’ire immanente, espèce d’irresponsable raclure ?

(1) In de Panorama-uitzending van 03/10/10 werd de aartsbisschop ondervraagd over de pedofilieschandalen in de Kerk :

– Léonard : “[…] De Kerk bestaat niet vooral, en zeker niet uitsluitend, om die problematiek aan te pakken. Ze moet aangepakt worden maar…” [verwarde blik]

– Journalist : “Kan het zijn dat men zich geneerde voor die problematiek ?”

– Léonard : “Nee, hoegenaamd niet, maar ze stond niet op de voorgrond.”

En hiermee is alles gezegd : opmerkelijk toch hoe de kerkelijke hiërarchie, wanneer het haar schikt, beroep doet op seculiere begrippen…

Archives

November 2019
M T W T F S S
« May    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.

Join 5 other followers