CANNABISBEVRIJDINGSDAG, A’dam, 17/06/12

EVERYBODY AGAINST THE ‘WEEDPASS’  MEANT TO BAN ALL FOREIGNERS (google : wietpas) !!! Instead, let’s…

– give Ivo Opstelten, its “great architect”, as well as his krew, a pass out of the Dutch government ;

– demand the necessary guarantee from the left-wing parties that the ‘weedpass’ won’t be implemented, certainly not in major cities ;

– respect the Netherlands as foreign visitors and avoid any provocation ;

– lobby our own governments to finally PUT AN END TO THEIR SILLY WAR ON “DRUGS” !!!

BE THERE OR BE SQUARE ! (photographic coverage of last year’s edition here : https://intrgalaktiklyon.wordpress.com/2011/05/09/jah-is-my-light-the-source-is-my-guide-cannabis-liberation-day-2011-amsterdam-the-pics)

NEDERLANDSE WIETPAS : ‘t IS ZOVER, IK BEN EEN OVERLASTBEZORGER (EN WIE WEET, MISSCHIEN OOK EEN BUITENLANDSE CRIMINEEL) !!!

BERICHT : invoering wietpas in de zuidelijke Nederlandse provincies vanaf 01/05/12, in heel het land vanaf 01/01/13 – BUITENLANDERS WORDEN UITGESLOTEN !!!

AVIS : introduction du “passeport cannabis” dans les provinces méridionales des Pays-Bas dès le 01/05/12, puis dans tout le pays dès le 01/01/13 – LES ETRANGERS SONT EXCLUS !!!

ANNOUNCEMENT : “weedpass” introduction in the southern part of the Netherlands as of 05/01/12, in the whole country as of 01/01/13 – FOREIGNERS ARE BANNED !!! 

Verplaats de wietverkoop naar het illegale circuit. Zo schep je het kader voor een stijging van de criminaliteit. Rechts staat immers voor criminaliteitbestrijding. Pereniteit scheppen, heet dat. En tegelijk verplicht je links om zich te verrechtsen zodat de ‘sossen’ vandaag opgeslorpt worden op dezelfde manier als de ‘commies’ dat gisteren waren…

De ordediensten kunnen reeds beschikken over beeldmateriaal over de coffeeshopbezoekers. Buitenlandse klanten kunnen dus probleemloos worden geïndentificeerd en, indien nodig, getraced. Waarom zij dit dat willen dan niet toelaten mits volledige identificering, zodat ze zelf ook tot het clubje kunnen toebehoren, en eveneens, zoals hooligans die zich verkeerd zouden gedragen, geweigerd zouden kunnen worden ? Schaf maar zaken af of verminder – liberaal-Staatkundig ? –  hun winsten (minder inkomsten voor de Staat), terwijl je meer politieambtenaren aanwerft om de echte toename van de (wilde) straatoverlast m.b.t. wiet hopeloos trachten in te dijken (meer uitgaven). Het klopt tenslotte dat de economie er op haar uiterste best voorkomt…

************

« PATRICK MORIAU ESPERE ENCORE LA DEPENALISATION DU CANNABIS

VAN VAERENBERGH,OLIVIER

Jeudi 26 juin 1997

En septembre prochain, Patrick Moriau déposera au parlement une nouvelle proposition de loi sur la dépénalisation du cannabis : puisque le rapport de la commission ad hoc s’est refusé à prononcer le terme de dépénalisation, le député socialiste s’en chargera.

Conformément aux informations de «La Libre Belgique», c’est mardi, lors du débat presque ignoré à la Chambre sur les conclusions de la commission « drogues», que Patrick Moriau a annoncé son intention de remettre le couvert. Pour rappel, le député socialiste avait remis il y a un an et demi une proposition de loi sur le sujet, qui avait, entre autres, provoqué un débat au sein de la Chambre des représentants sur la politique répressive entourant aujourd’hui la consommation du cannabis.

– A l’époque, lorsque j’ai cons-taté l’échec de la prohibition, on m’a traité de tous les noms, nous a expliqué M. Moriau. Mais hier, j’ai été très surpris en entendant les discours : tout le monde reprenait mes arguments de l’époque. Preuve que les choses avancent, mais qu’il faut également les provoquer.

Patrick Moriau ne cache pas sa déception sur le rapport de la commission «drogues», qui prône, pour les simples usagers de drogues douces, que les parquets du pays les considèrent comme «la plus basse des priorités». Il s’abstiendra d’ailleurs de voter le rapport, le jugeant hypocrite.

– J’espérais que la commission se prononce pour une dépénalisation de fait; je vais donc affiner ma proposition pendant les vacances, pour la déposer à la rentrée. Mais je ne veux pas, contrairement à d’autres, déposer une proposition qui n’a aucune chance de passer.

La proposition de Patrick Moriau tournera donc autour de trois points principaux : la dépénalisation de l’usage du cannabis; la distribution organisée et contrôlée des drogues douces; et une évaluation dans le temps de cette nouvelle politique.

– Tentons cette formule pendant trois ans, à Chapelle-lez-Herlaimont par exemple. Après trois ans de distribution contrôlée et de dépénalisation de l’usage de cannabis, le nombre de toxicomanes aura-t-il augmenté ? Je ne prétends pas posséder la réponse, mais au moins tentons de la trouver.

Patrick Moriau sait déjà qu’il pourra compter sur les signatures de quelques collègues socialistes. Il ne désespère pas d’en débaucher dans d’autres partis. »

Source : http://archives.lesoir.be/patrick-moriau-espere-encore-la-depenalisation-du-canna_t-19970626-Z0DWUD.html

A COUPLE OF BELGIAN MINISTERS WHO LOUDLY CONFESSED TO HAVE SMOKED POT :

I SAY : LET US PUT AN END TO THIS BOURGEOIS HYPOCRISY

Tell me people, what do you think of a WORLDWIDE WEED WEEK ?!!!

Prive joke feel…

Archives

October 2018
M T W T F S S
« May    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Enter your email address to subscribe to this blog and receive notifications of new posts by email.

Join 4 other followers